Porter plainte contre son employeur

Attaquer son employeur en justice nécessite de saisir les Prudhommes

porter plainte contre son employeur
Licenciement, harcèlement au travail, heures supplémentaires non payées...les motifs de litiges entre salariés et employeurs sont nombreux et le tribunal compétent pour les régler est le conseil des Prud'hommes.

Pourquoi porter plainte contre son employeur ?

La plupart du temps il s'agit d'une question d'argent, la rupture du contrat de travail à l'initiative de l'employeur (le licenciement) peut donner droit à certaines conditions à des indemnités. Un salarié licencié ou obligé de quitter son travail en raison d'un harcèlement dont il est victime va pouvoir demander des indemnités de licenciement et dommages et intérêts à son employeur. Porter plainte contre son employeur devant les Prudhommes est donc la seule solution pour être indemnisé.

Comment porter plainte contre son employeur ?

Souvent stressé, le salarié qui a été licencié ou qui subit le comportement anormal de son employeur va devoir réfléchir à la meilleure solution pour se sortir de cette situation.

Soutien et conseils de collègues, de la famille, de personnes syndiquées, de juristes... Lorsque les enjeux économiques sont importants, notamment pour un licenciement abusif avec plusieurs années d'ancienneté qui peut donner droit à des indemnités de licenciement de plusieurs dizaines de milliers d'euros, il est fortement recommandé de faire appel à un avocat spécialiste droit du travail. Même si le recours à un avocat pour licenciement représente une dépense non négligeable, il s'agit véritablement d'un investissement incontournable pour garantir autant que faire se peut une condamnation de l'employeur devant le conseil de Prud'homme.

Avocat Spécialiste droit du travail

Un avocat spécialiste licenciement va réaliser toutes les démarches à votre place dans les délais et vous conseillera afin d'éviter toutes erreurs de communication avec votre employeur ou son avocat.

Le salarié qui souhaite porter plainte contre son employeur doit se poser les bonnes questions:

  1. Est-ce que j'ai de bonnes chances de gagner devant les Prudhommes ?
  2. Combien je vais demander d'indemnités à mon employeur ? Quelle est le montant minimum que je suis sûr (presque) d'obtenir ?
  3. Comment trouver un bon avocat droit du travail pour gagner mon affaire ?
  4. Combien coute un avocat ?
  5. Combien de temps va durer la procédure ?

L'avocat Prudhomme va pouvoir répondre aux questions que vous vous posez en fonction de votre situation personnelle exacte. Toutes les situations sont différentes, et les paramètres qui entrent en jeu pour déterminer le montant des indemnités ou les chances de succès sont très nombreux. Aussi il est inutile de chercher à calculer vous-même ou par le biais de sites spécialisés les sommes que vous pourriez obtenir aux Prudhommes.

Porter plainte contre son employeur sans avocat

C'est un peu comme sauter d'un avion sans parachute, au début on se sent plus léger et à la fin ça se termine mal... La loi prévoit bien qu'il est possible de saisir les Prudhommes sans parachute (enfin, sans avocat) mais pensez-vous que l'employeur va se laisser faire? Pensez-vous que votre patron va se présenter lui aussi aux Prudhommes sans avocat ? Certainement pas ! Votre patron (ou son représentant) va venir accompagné d'un avocat spécialisé en licenciement qui va démolir toute votre argumentation (c'est son travail)

Et c'est tout ? Vous pensez que vous risquez seulement de ne pas toucher vos indemnités de licenciement ? Pas du tout, l'avocat de votre patron qui se considère certainement comme le meilleur avocat droit du travail de France va facturer à votre ancien employeur des honoraires exorbitants ( 3000 à 6000 euros) qui risquent de vous être facturés par la suite. En effet, le conseil de Prudhomme peut vous condamner à rembourser les honoraires d'avocat que l'employeur a payés ! Par conséquent, il est conseillé de ne pas jouer avec le feu et de n'attaquer son employeur au tribunal que si l'on a de bonnes chances de gagner. Pour cela, il est impératif de faire appel à un avocat spécialiste en droit du travail.(D'ailleurs si vous gagner aux Prudhommes vous pourrez vous aussi obtenir le remboursement de votre avocat par l'employeur)

De Prud hommes